Est-ce bon de courir sur un tapis de course ?

Le tapis de course est un appareil de fitness très populaire. Il permet de faire son jogging sans sortir, et ce, à n’importe quel moment de la journée. De plus en plus de personnes se tournent vers elle au détriment de la course en pleine nature. Mais est-ce vraiment bon de courir sur les tapis de courses ?

La course sur tapis

La course sur tapis est souvent plus difficile, car les conditions diffèrent de celles de la course à l’extérieur. Il y a le fait de courir sur une bande roulante et l’absence de progression qui déstabilise. Le travail musculaire aussi est naturellement plus intense. Tous ces mouvements peu naturels demandent donc un temps d’adaptation.

La dépense d’énergie aussi diffère énormément dans la course sur tapis. Vu qu’elle se fait souvent à la maison, la résistance du vent ne s’applique pas. La dépense en énergie diminue donc considérablement par rapport à la course à l’extérieur. Il est alors conseillé de s’exercer dans des espaces aérés pour maintenir la dépense d’énergie stable.

Les avantages de la course sur tapis

Courir à l’abri des intempéries représente le principal avantage qui justifie la grande utilisation du tapis de course. Il y a aussi le travail aérobic qui vous aide à améliorer votre santé cardiovasculaire. Le sport sur tapis de course favorise de même l’hydratation. On y note aussi l’amortissement des chocs au niveau des chevilles, des genoux et des tendons comme sur les pistes d’athlétisme.

Par ailleurs, lorsqu’il est associé au bon régime alimentaire, c’est un super atout pour la perte de poids. De même, le tapis dispose d’une gamme variée d’activités préprogrammées dans son système. Elles vous permettront de sortir de la routine lors des entrainements.

Les inconvénients de la course sur tapis

La course sur tapis exige beaucoup plus d’efforts puisqu’elle se fait sur machine et non en pleine nature. La température corporelle augmente plus vite ainsi que la fréquence cardiaque. Lors des entrainements, le travail musculaire et gestuel naturel est imparfait et altéré.

Avec la course sur tapis, on note que les utilisateurs du tapis deviennent vite accros aux indications du tableau de bord de la machine. Ils ne prennent plus du plaisir réel à la course, ils ne ressentent plus les sensations naturelles. Ils veulent juste atteindre la vitesse fixée par la machine. Autrement dit, il y a un risque de diminution de la sensibilité aux exigences de son corps.

Les activités recommandées sur le tapis

Le tapis contient plusieurs activités préprogrammées, mais il ne suffit pas de les pratiquer de façon aléatoire. Elles doivent être pratiquées dans un ordre précis afin d’habituer le corps à un certain rythme. L’endurance par exemple doit être effectuée avec une vitesse modérée. Il faut noter surtout que le meilleur moyen d’y arriver est la sensibilité aux exigences de son corps. N’hésitez pas à prendre l’avis d’un spécialiste.

Les activités à éviter

Les exercices qu’il faut éviter sont ceux qui exigent des changements brutaux de rythme. À ce titre, les accélérations et les décélérations doivent être modérées. Aussi, évitez d’effectuer des réglages manuels sur la machine en plein milieu d’exercice.